Manuel:Administrateurs

From MediaWiki.org
Jump to navigation Jump to search
This page is a translated version of the page Manual:Administrators and the translation is 96% complete.
Outdated translations are marked like this.
Other languages:
Bahasa Indonesia • ‎Deutsch • ‎English • ‎Tiếng Việt • ‎Türkçe • ‎dansk • ‎español • ‎français • ‎italiano • ‎polski • ‎português • ‎português do Brasil • ‎slovenščina • ‎tachawit • ‎Ελληνικά • ‎беларуская • ‎русский • ‎українська • ‎العربية • ‎فارسی • ‎مصرى • ‎ไทย • ‎ᨅᨔ ᨕᨘᨁᨗ • ‎中文 • ‎日本語 • ‎한국어

Les administrateurs sont des utilisateurs du wiki qui sont membres du groupe utilisateur sysop. Le logiciel wiki a peu de fonctionnalités qui sont exclusivement accessibles à ces utilisateurs, mais elles sont vraiment très importantes.

Outils de l'administrateur

Protection

Les administrateurs peuvent modifier les pages protégées et ont la capacité de protéger et dé-protéger les pages des actions de modification et de renommage.

Les niveaux de protection contre les modifications sont :

  • Semi-protection : protection d'une page contre les modifications provenant d'un utilisateur non enregistré.
  • Protection totale : protection d'une page contre l'édition par un utilisateur non-administrateur.
  • Protection en cascade (→ voir la demo) :
    • en combinaison avec une protection complète : protéger une page contre l'édition par un utilisateur non-administrateur, mais aussi protéger les images intégrées sur la page, à condition qu'elles soient sur le même site (pas sur Commons), et aussi appliquer la même protection aux pages transcluses aussi longtemps qu'elles restent transcluses dans la page (ainsi cela fonctionne de manière récursive).
      • Avant MediaWiki 1.23, la protection en cascade ne concernait pas les cibles de redirections de fichiers, si la redirection était listée sur la page protégée (Phabricator:T25542).
    • La protection en cascade combinée avec une semi-protection n'a pas de sens et doit être évitée (voir Phabricator:T10796) ; applique une protection complète aux pages transcluses aussi longtemps qu'elles restent transcluses dans la page (toujours récursivement).
  • La protection contre le déplacement consiste en la protection d'une page contre le déplacement par un utilisateur non-administrateur.
Procédure
  • Pour protéger une page, cliquez sur le menu déroulant plus et sélectionnez l'option « protéger » (ou ajoutez ?action=protect à l'URL[1]) de la barre d'adresse. Dans l'habillage 'monobook', le raccouci 'alt+=' est équivalent. Ceci va conduire à un écran de confirmation avec deux menus et une case à cocher. Dans le menu, l'administrateur peut choisir de protéger la page contre les modifications des utilisateurs non enregistrés ou de tous les utilisateurs. De même, la page peut être protégée contre les déplacements par « utilisateurs non enregistrés » (bien que cela paraisse standard) ou par « tous les utilisateurs » (le système ajoute automatiquement le même niveau de protection pour les déplacements que pour les modifications, mais le niveau de protection peut être modifié en cochant la case « Déverrouiller les autorisations de déplacement »). La protection en cascade est activée en cochant une case séparée. Saisir dans la boîte le motif pour lequel la page est protégée et pressez confirmer. Ceci sera journalisé.
  • Pour déprotéger une page, cliquez sur l'onglet déprotéger . Ceci va appeler la page exacte comme ci-dessus, mais cette fois les deux menus seront déjà sélectionnés. Pour déprotéger, il suffit de sélectionner (défaut) dans le menu Modifications et de confirmer. Un motif de déprotection doit être également fourni. Cette action sera de la même manière journalisée.
Remarques
  • Espace de noms MediaWiki: la protection complète s'applique automatiquement à l' espace de noms MediaWiki, qui contient les déviations des messages d'interface par défaut (comme le Mediawiki:Blockedtext, le texte d'onglet, etc...).
  • Modifier ou afficher la source : en fonction de l'état de l'utilisateur et de celui de la page, l'utilisateur reçoit un lien soit de modification, ou un lien lui permettant de voir simplement le texte wiki. Si on appuie sur Modifier, sur une page complètement protégée, un administrateur va voir un avertissement en haut de la page lui indiquant l'état de cette page. Notez aussi que le lien afficher la source peut quelques fois remplaceer le lien modifier lorsque l'utilisateur a été bloqué.
  • Images: protéger une image est presque la même chose que protéger une page (voir ci-dessus). Quand vous cliquez sur l'onglet protéger, sur la page de description de l'image, à la fois la page et l'image sont protégées. La page de description de l'image sera protégée, et les utilisateurs (sysops exclus) ne pourront plus revenir à une version antérieure de l'image, ni téléverser une nouvelle version pour la remplacer.
  • La mise en cascade de la protection d'une page importante est une mesure cruelle, principalement dans les cas d'urgence. Si un modèle doit être protégé simplement parce qu'il est transclus dans une page importante, alors qu'il est aussi utilisé ailleurs, il est préférable d'en faire une copie pour la transclusion dans la page importante, et d'utiliser l'autre copie ailleurs. Lorsque ce soin est pris, peu importe que nous utilisions la protection en cascade automatique ou la « protection en cascade manuelle » : nous protégeons la copie spéciale du modèle de manière habituelle. Initialement, l’application principale de la protection en cascade est donc la protection contre la création, en transcluant les pages non-existantes sur une page spécialement préparée à cet effet, comme Meta:protection contre la recréation. La protection d'une page non existante n'était pas possible directement (une tentative aurait donné le message « Cette action ne peut pas être effectuée sur cette page. »), mais depuis MediaWiki 1.13 cela est possible.
  • Filtres anti-abus: de plus, si l'extension AbuseFilter a été activée, l'accès ou la visualisation de certaines parties de l'interface, ainsi que la modification de l'interface, sont réservés aux administrateurs.
Configuration
  • les actions pouvant être restreintes par l'interface de protection sont déterminées par le paramètre $wgRestrictionTypes.
  • les permissions pouvant être requises par l'interface de protection sont déterminées par le paramètre $wgRestrictionLevels.

Suppression

Voir aussi: Aide:Suppression et restauration des pages

Les administrateurs peuvent supprimer des pages et leur historique, et peuvent voir et restaurer les pages supprimées et leur historique. Ils peuvent aussi supprimer les images, qui ne peuvent être restaurées normalement.

Procédure
  • Pour supprimer une page, cliquez sur le lien supprimer de la page à supprimer. (Vous pouvez aussi ajouter ?action=delete à l'URL dans la barre d'addresse). si un administrateur utilise l'habillage 'monobook', le raccourci 'alt+d' peut également être utilisé en remplacement. Ceci va appeler une nouvelle page demandant la confirmation de la suppression ainsi que son explication. Un message doit être saisi dans la boîte d'entrée pour expliquer la suppression aux autres utilisateurs. Après que la page ait été supprimée, il peut rester une page de discussion à supprimer également. Tous les liens qui pointent vers la page supprimée doivent être enlevés ou corrigés selon le cas.
  • Les pages peuvent être restaurées tant qu'elles restent dans l'archive. Cette archive est occasionnellement perdue si la

base de données venait à se planter. Si une page n'a pas été recréée depuis qu'elle a été supprimée, il y aura un message sur la page idiquant le nombre de révisions supprimées. En cliquant dessus (ou sur l'onglet restaurer) vous allez appeler une page qui va afficher toutes les révisions supprimées pouvant être consultées individuellement. Pour restaurer une page, cliquez sur le bouton restaurer qui apparaît sur la page de confirmation; ceci va restaurer par défaut, toutes les révisions supprimées. La restauration s'exécute dès que le bouton est cliqué, et va être journalisée comme les suppressions; si certaines révisions ne sont pas restituées, le journal va enregistrer combien il y en a eu effectivement de restaurées.

Si une page existe déjà mais un administrateur souhaite la restaurer dans une version précédente, l'administrateur peut se diriger vers l'historique de la page. Un lien pour annuler la suppression sera disponible, comme décrit ci-dessus.

Notes
  • Supprimer des versions
    • Supprimer des versions d'un article
      • Supprimer des versions de l'article pour la première fois : Pour supprimer ou conserver une ou plusieurs versions de l'historique, supprimer l'article normalement, puis démarrer le processus de restauration. Avant de cliquer sur le bouton "restaurer", cocher les cases des versions à restaurer - toutes les autres resteront alors supprimées.
      • Supprimer des versions d'un article ultérieurement : Si un article contient déjà des versions supprimées, suivez la procédure de suppression sélective sur Wikipédia.
    • Supprimer des versions d'une image : Pour supprimer une version d'une image, cliquer sur le lien "(supprimer)" à côté de la version choisie, sous le titre "Historique du fichier". La version la plus récente ne peut pas être supprimée sans supprimer toutes les versions précédentes.
  • Fusionner des historiques d'édition : Les historiques d'édition de deux articles peuvent être fusionnés en un seul. Pour fusionner les historiques, supprimer la page sur laquelle les historiques doivent être restaurés. Déplacer l'autre page vers celle juste supprimée, puis restaurer toutes les versions supprimées. Ce processus ne peut être annulé manuellement, et il est très difficile de séparer un historique d'édition.
  • Séparer un historique d'édition : Pour séparer un historique d'édition, supprimer manuellement toutes les versions, puis restaurer celles appartenant à un article (qui peuvent être difficile à reconnaître). Déplacer la page restaurée vers un nouveau titre pour séparer ces versions. Restaurer les versions appartenant à la page supprimée (qui est maintenant une redirection), puis revenir vers la version antérieure (avant la redirection).

Révocation

N'importe quel utilisateur peut annuler une modification en utilisant l'historique de la page. Les administrateurs disposent d'un bouton « révoquer » pour accélérer ce processus. Pour annuler plusieurs modifications d'un utilisateur et revenir à la version de l'utilisateur précédent, il faut cliquer sur « révoquer » dans l'historique de la page, dans la liste de contributions de l'utilisateur ou sur la page de diff. Cette fonctionnalité peut être utilisée pour annuler plusieurs modifications de vandalisme. La révocation sera marquée comme une modification mineure et un résumé de modification automatique sera ajouté, basé sur le contenu du message Revertpage.

Les administrateurs système (sysops) et autres utilisateurs ayant les droits Marquer des modifications révoquées comme ayant été faites par un robot., peuvent masquer les modifications (typiquement, le vandalisme) sur la page des modifications récentes. Pour faire cela, ajoutez &bot=1 à la fin de l'URL utilisée pour accéder aux contributions de l'utilisateur. Par exemple, ...index.php?title=Special:Contributions&target=Username&bot=1. Lorsque l'utilisateur clique sur les liens d'annulation sur la liste des contributions, à la fois la modification par défaut et la modification d'origine que vous annulez sont masquées de l'affichage par défaut des modifications récentes. Ce mécanisme utilise la marque ajoutée initialement pour empêcher les modifications massives faites par les robots, de saturer les modifications récentes, de là le robot (bot). Ces modifications seront masquées dans les modifications récentes à moins que vous ne cliquiez sur le lien bots pour initialiser hidebots=0. Les modifications ne sont pas masquées dans les contributions, l'historique, les listes de suivi, etc... Les modifications restent dans la base de données et ne sont pas supprimées, mais elles ne font plus partie des modifications récentes. Le but de cette fonctionalité est de réduire le facteur de perturbation d'un flux de vandalisme avec relativement peu d'effort.

Blocage et déblocage

Voir Manuel:Bloquer et débloquer .

Nommer des sysops

Version de MediaWiki : 1.11

Une interface simple (Special:Userrights) est disponible pour attribuer à un utilisateur particulier le statut de 'sysop' ou (dans MediaWiki 1.11) pour donner ou révoquer l'appartenance à un groupe et ses droits associés - un utilisateur ayant le statut de 'Bureaucrate' peut le faire. Le premier utilisateur créé par l'installeur doit avoir les droits de 'Bureaucrate'.

Les versions antérieures à 1.11 nécessitaient une manipulation des enregistrements de la base de données MySQL pour attribuer certains droits aux utilisateurs.

Privilèges du contributeur enregistré

Les utilisateurs avec un accès ordinaire, y compris les visiteurs qui ne se sont pas inscrits, peuvent déjà faire beaucoup de choses, même des choses importantes : éditer des pages et aider aux tâches de maintenance. Mais seul les utilisateurs inscrits peuvent téléverser des fichiers ou renommer des pages.

Références

Voir aussi