Toolserver:Accueil

From MediaWiki.org
Jump to navigation Jump to search
Wikimedia Community Logo-Toolserver.svg

This page was moved from the Toolserver wiki.
Toolserver has been replaced by Toolforge. As such, the instructions here may no longer work, but may still be of historical interest.
Please help by updating examples, links, template links, etc. If a page is still relevant, move it to a normal title and leave a redirect.

Toolserver:Template:Main Page/lang

Bienvenue sur le Wikimedia Toolserver

Le Wikimedia Toolserver (littéralement : le serveur d'outils de Wikimedia) est une plate-forme collaborative sur Unix, contenant de nombreux outils créés par et pour les contributeurs des projets Wikimedia. Ce service est mis en œuvre par Wikimedia Deutschland e.V. avec l'aide de la Wikimedia Foundation.

Les personnes intéressées peuvent demander à avoir accès au serveur ; pour les détails, voir la page Toolserver sur Meta.

Matériel

Quatre serveurs sont utilisés pour le Toolserver ; deux d'entre eux (Zedler et Hemlock) ont été offerts par Sun Microsystems.

  • zedler est Sun Fire V40z avec 2 processeurs Opteron 2,2GHz, 8Go RAM, 6 disques SCSI 146Go et 12 disques SATA 400Go.
  • yarrow est un Dell PowerEdge 1950 avec 2 processeurs dual-core Xeon 2GHz , 16Go RAM, 2 disques SAS 72Go et 12 disques SCSI 72 Go à 15 000 rpm.
  • vandale est un Sun Fire V40z avec deux Opteron 844, 8 Go RAM et 6 disques SCSI 146Go.
  • hemlock est un Sun FIr x4100 avec 2 processeurs Opteron 2,8GHz, 8Go RAM et 2 disques SAS de 70Go.

Logiciels

Zedler et Yarrow utilisent Solaris pour faire tourner les serveurs MySQL, contenant une copie de la base de données des projets Wikimedia mise à jour en temps réel. Vandale tourne sur Solaris avec Sun Java System Web Server et fournit les outils nécessaires aux utilisateurs du Toolserver (code source des programmes, système de rapports de bugs...). Les licences de deux de ces systèmes, JIRA et FishEye, ont été offertes par Atlassian Software Systems dans le cadre de leur programme Open Source.

Hemlock tourne sur Debian Linux. Un daemon Subversion tourne dessus, sur lequel les utilisateurs peuvent mettre le code source de leurs outils, et il contient le principal serveur Apache.